Rues et stationnement

Réglementation concernant la voie publique

La Ville de Saint-Lambert est responsable de l'entretien et de la réparation des voies de circulation sur son territoire. Elle s’occupe donc du balayage des rues, des travaux mineurs d’asphaltage, du déneigement, de l’entretien de la signalisation et du marquage.

Pour assurer la sécurité des usagers de la route, la Ville de Saint-Lambert réglemente aussi quelques aspects de l'utilisation de la voie publique. Si vous ne respectez pas ces règlements, vous vous exposerez à des contraventions.

Il est interdit de pelleter, de souffler ou de pousser la neige dans la rue, sur les trottoirs, dans un parc, sur un terrain public, sur une place publique, dans les eaux ou les cours d’eau municipaux et à moins de 3 m (9,9 pi) d’une borne d’incendie. Vous devez déposer la neige sur votre terrain. Pour la sécurité de tous, les bancs de neige en bordure de rue ou de votre entrée de garage ne doivent pas dépasser plus de 2,5 m. Les entreprises qui procèdent au déneigement des propriétés privées sont soumises à ces mêmes règles.

Si vous faites affaire avec une entreprise de déneigement privée, celle-ci ne doit rien inscrire, ni nom d’entreprise, ni numéro de téléphone, ni logo, sur les poteaux indiquant les bordures de votre entrée.

Le stationnement de nuit dans les rues de la ville est permis du 1er décembre au 31 mars, sauf là où la signalisation l'interdit ou lorsqu’un avis de déneigement est en vigueur. Dans ce cas, il est interdit de se stationner dans les rues entre minuit et 5 h 30 sur l'ensemble du territoire SANS EXCEPTION.

Dans certains secteurs, une vignette est requise pour pouvoir se stationner en bordure de rue. Vous pouvez consulter la carte des secteurs visés par les vignettes pour connaître les rues concernées.

Pour faire l’achat d’une vignette résidentielle (secteur R), les citoyens doivent présenter :

  • Formulaire de demande dûment complété
  • Permis de conduire du propriétaire du véhicule
  • Papier d’immatriculation du véhicule
  • Preuve de résidence, si l’adresse est différente sur le permis de conduire

Pour faire l’achat d’une vignette commerciale (secteur C), les propriétaires ou leurs mandataires doivent présenter :

  • Formulaire de demande dûment complété
  • Permis de place d’affaires
  • Papier d’immatriculation du véhicule (une copie sera acceptée si le propriétaire demande un permis pour son employé)
  • Lettre signée par le propriétaire autorisant le mandataire, le cas échéant
Les vignettes sont valides jusqu'au 31 décembre 2024 et sont disponibles au coût de 150 $ chacune. Vous pouvez vous en procurer une au Service de l'urbanisme, des permis et de l'inspection, durant les heures d'ouverture. Le paiement s'effectue en argent comptant, par carte de débit ou par chèque. Les cartes de crédit ne sont pas acceptées.

Il est défendu de laisser le moteur en marche d’un véhicule immobilisé plus de trois minutes consécutives par heure. Ce règlement a été instauré pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et pour contribuer à conserver une bonne qualité de l’air.

Quelques exemples de marche au ralenti que ce règlement vise à proscrire :

  • réchauffer son automobile en hiver ou le refroidir en été;
  • lors de courses rapides (dépanneur, station-service, etc.);
  • en attendant un passager;
  • lors du passage d’un train;
  • en attendant d’être servi dans un service à l’auto;
  • utiliser un démarreur à distance.

Quand couper son moteur?

Si vous devez arrêter votre véhicule pendant plus de 60 secondes, sauf dans la circulation, coupez le moteur. La marche au ralenti inutile gaspille de l'argent, du carburant et produit des gaz à effet de serre qui contribuent aux changements climatiques.

Pourquoi couper son moteur?

  • Pour préserver sa santé : Le tuyau d'échappement d'un véhicule en marche rejette un vaste éventail de gaz et de petites particules dans l'air que nous respirons. Une mauvaise qualité de l’air indispose directement les adultes et les enfants souffrant de problèmes respiratoires, comme l’asthme, en plus de nuire à notre santé en général.
  • Pour l’environnement : C’est un moyen de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et ainsi de contribuer à l’atteinte des objectifs de Kyoto.
  • Pour économiser : Un moteur qui tourne au ralenti consomme deux fois plus que lorsqu’il roule à une vitesse moyenne de 50 km/h. En coupant son moteur, vous économiser du carburant et par conséquent de l’argent.
  • Pour réduire l’usure des moteurs : L’utilisation excessive de la marche au ralenti peut endommager les composantes du moteur, incluant les cylindres, les bougies d’allumage et le système d’échappement.

Le saviez-vous?

  1. Contrairement à la croyance populaire, la marche au ralenti excessive n'est pas une façon efficace de faire chauffer le moteur, même par temps froid. La meilleure façon de le faire chauffer consiste à conduire.
  2. Les pneus, la boîte de vitesse, les coussinets de roue et d'autres pièces mobiles ne commencent pas à se réchauffer avant que le véhicule ne roule.
  3. Les redémarrages fréquents ont peu d’impact sur l’usure du moteur. De plus, si vous faites tourner le moteur au ralenti pendant plus de 10 secondes, vous consommez plus de carburant que si vous coupez et redémarrez le moteur.
  4. Lors des froides journées d'hiver, vous pouvez contribuer à réduire l'impact qu'exerce le démarrage de votre véhicule en utilisant un chauffe­-moteur. Cet appareil peu coûteux réchauffe le liquide de refroidissement, qui quant à lui réchauffe le bloc moteur et les lubrifiants. Le moteur démarrera plus facilement et atteindra sa température de fonctionnement optimale plus rapidement.

La vitesse est limitée à 30 km/h sur tout le territoire. Ce règlement répond aux inquiétudes et aux pressions grandissantes des citoyens par rapport à la vitesse dans les rues et assure une sécurité accrue pour les piétons, les cyclistes et les automobilistes.

Dans les zones scolaires autour des écoles primaires, la vitesse est abaissée à 20 km/h du lundi au vendredi de 7 h à 17 h.

Quelques exceptions…

La limite de vitesse sur les artères principales est demeurée à 50 km/h afin d’assurer une circulation fluide entre les différents secteurs de la ville :

  • Avenue Victoria
  • Rue Riverside
  • Boulevard Simard
  • Chemin Tiffin
  • Boulevard Sir-Wilfrid-Laurier

Une signalisation adéquate vous indique le changement de vitesse permis sur ces rues.

Le saviez-vous?

  1. En milieu urbain, rouler 10 km/h de plus que la vitesse permise quadruple le risque d’accident.
  2. C’est dans les zones de 50 km/h que l’on retrouve le plus grand nombre de blessés légers ou graves, car plusieurs acteurs s’y partagent la route.
  3. Un choc à 50 km/h équivaut à une chute dans le vide du haut d'un édifice de 4 étages.
  4. La vitesse augmente la distance d’arrêt : à 30 km/h, la distance d'arrêt est de 15,5 m, comparativement à 31,2 m à 50 km/h.

(Source : SAAQ)

Un véhicule ne peut être laissé sur des blocs de béton ou sur tout autre système de levage.

Démanteler ou faire démanteler un véhicule à moteur n’est permis que dans les endroits prévus à cet effet et autorisés dans la réglementation d’urbanisme.

Carrefour

Carrefour giratoire

Un carrefour giratoire est situé à l’intersection du boulevard Simard et de la rue Riverside. Cet aménagement vise à améliorer les déplacements à la fois des automobilistes, des piétons et des cyclistes, tout en offrant des gains environnementaux importants et en contribuant à l’esthétisme de cette entrée de ville importante.

Le carrefour giratoire est une intersection généralement circulaire où le trafic circule dans le sens inverse de la montre, autour d’un îlot central et où les véhicules entrant cèdent le passage aux véhicules dans l’anneau.

Ses avantages

L’aménagement d’un carrefour giratoire apportera plusieurs avantages concrets pour les résidents du quartier et les visiteurs :

  • Meilleure sécurité pour tous les usagers : Les piétons et les cyclistes auront à prendre en considération seulement une direction à vérifier avant de traverser. De plus, des feux de traverse indiqueront clairement aux automobilistes de s’immobiliser.
  • Réduction de la vitesse : Les automobilistes diminueront leur vitesse à l’approche du carrefour, puisqu’il s’agit d'un changement important dans l’environnement de conduite.
  • Bénéfices au niveau de l’environnement : Comme les automobilistes auront à moins s’immobiliser complètement, il y aura une réduction du bruit et de consommation de carburant, qui a un impact direct sur la qualité de l’air. De plus, le carrefour giratoire permet de réduire la surface asphaltée, qui agit comme îlot de chaleur.
  • Aspect esthétique : Un tel carrefour crée une entrée distincte, qu’il est possible d’aménager, et un lieu de repère intéressant.
  1. Ralentissez : À l’approche du carrefour, diminuez votre vitesse pour y entrer de façon sécuritaire.
  2. Choisissez la bonne voie : Choisissez la voie correspondant à la manœuvre que vous désirez exécuter et conservez-la jusqu’à la sortie.
  3. Cédez le passage : Avant d’entrer dans le carrefour giratoire, vous devez d’abord céder le passage aux piétons et aux cyclistes et, par la suite, aux véhicules déjà engagés dans le carrefour. Il se peut que vous ayez à arrêter complètement votre véhicule en attendant une ouverture suffisante pour vous engager.
  4. Entrez dans le carrefour : Engagez-vous de façon sécuritaire dans la voie que vous avez choisie en fonction de votre destination.
  5. Signalez vos intentions de sortie : À l’approche de votre sortie, utilisez votre clignotant droit pour signaler votre intention. Ne vous arrêtez jamais dans le carrefour, sauf pour éviter une collision.
  6. Sortez du carrefour : Empruntez la sortie en cédant le passage aux piétons et aux cyclistes, si nécessaire.

Le carrefour giratoire a été conçu en intégrant des traverses dédiées aux piétons et aux cyclistes. Des caméras à détection automatique activeront des panneaux lumineux pour prévenir les automobilistes de votre présence aux traverses. Pour votre sécurité, nous vous demandons donc de les utiliser en tout temps.

Donnez-nous votre avis