Budget

À la séance du 4 décembre 2023, le conseil municipal a adopté le budget 2024. Vous pouvez revoir la séance ou consulter la présentation diffusée lors de cette soirée.

Le budget s’établit donc à 70 237 012 $, soit une augmentation de 7,34 % comparativement à 2023. Il comprend la taxation foncière pour les services de Saint-Lambert, de l’agglomération de Longueuil et de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

La Ville de Saint-Lambert, tout comme les municipalités liées, perçoit la taxe pour les services d'agglomération qu'elle verse ensuite sous forme de quote-part à l'agglomération de Longueuil. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de la Ville de Longueuil.

Le dossier de l’équité fiscale au sein de l’agglomération demeure entier. Le conseil municipal continue d’y travailler en se penchant notamment sur les dépenses mixtes et sur les aspects constitutionnels de la formule des quotes-parts.

Faits saillants

La situation financière de la ville est plus encourageante. La gestion rigoureuse des deux dernières années, combinée à une conjoncture budgétaire favorable et à une hausse moins élevée que prévu de la quote-part de l’agglomération, offre une certaine marge de manœuvre.

Grâce à une situation financière plus avantageuse, la hausse du compte de taxes se maintient sous l’inflation, à 4,95 %, et ce, même avec une bonification des services aux citoyens. Pour en savoir plus sur votre compte de taxes, consultez la page Taxes et évaluation.

Ajouts de services

La Ville investit des ressources additionnelles dans plusieurs secteurs prioritaires afin d’assurer des services de qualité, notamment :

  • Travaux publics : augmentation du nombre de semaines des cols bleus temporaires pour l’entretien et la réparation des infrastructures et pour prendre soin de la canopée urbaine ;
  • Urbanisme : pérennisation d’un poste de chef des permis et de l’inspection et ajout de stagiaires durant l’année afin d’améliorer la qualité et le temps de réponse du service aux citoyens ;
  • Génie : ajout d’un poste de chargé de projets afin de pouvoir réaliser davantage de réfection d’infrastructures et de demandes de subventions ;
  • Transport en commun : élargissement à tous les aînés de la gratuité du transport en commun en leur offrant des titres mensuels « Accès 65 Hors Pointe ».

Investissements

Le contrôle de l’évolution de la dette est le principal défi que le conseil municipal a à faire face au niveau budgétaire. Des investissements importants sont essentiels pour poursuivre le rattrapage du déficit d’entretien des infrastructures municipales afin d’assurer une qualité de service aux citoyens. Consultez le programme triennal d'immobilisation pour connaître les projets planifiés pour cette année.

Répartition des revenus

Les principales variations dans les revenus s'expliquent par :

  • Tenant lieu de taxes : Au provincial, basé sur le taux global de taxation et sur les valeurs au rôle d’évaluation de l’année précédente et au fédéral, basé sur les taux de taxation de l’année selon la nature de l’immeuble.
  • Droits de mutation : Maintien du budget malgré les dépassements favorables des dernières années afin de tenir compte du ralentissement du marché immobilier.
  • Subventions : Augmentation du montant de partage de la croissance d’un point de TVQ découlant du Partenariat 2020-2024 avec le gouvernement du Québec.
  • Aquatique et jeunesse : Augmentation correspondante des dépenses provenant de l’aquatique et des camps de jour.
  • Intérêts et pénalités : Augmentation des revenus d’intérêts sur le compte bancaire.
  • Autres : Montant annuel de 100K$ pour de la vente d’actifs qui n’est pas reconduit.
  • Affectations : Financement de dépenses non récurrentes par l’excédent de fonctionnement affecté (-195K$).

Budget 2024 en $ Budget 2023 en $ Différence en $ Différence en %
Taxes - Programme comptant progressif 4 000 000 3 750 000 250 000 6,67
Taxes - Services locaux 24 309 777 22 376 848 1 932 929 8,64
Taxes - Services d'agglomération 27 290 004 26 312 122 977 882 3,72
Taxes - CMM 713 797 676 676 37 121 5,49
Taxes de secteur 88 323 80 570 7 753 9,62
Tarification de l'eau 374 275 376 975 (2 700) -0,72
Tenant lieu de taxes 1 384 213 1 278 249 105 964 8,29
Droits de mutation 4 000 000 4 000 000 0 0
Subventions 2 824 204 2 060 562 763 642 37,06
Urbanisme, travaux publics, génie et environnement 509 950 437 460 72 490 16,57
Loisirs et vie communautaire 486 425 447 700 38 725 8,65
Aquatique et jeunesse 847 335 729 569 117 766 16,14
Bibliothèque, arts et culture 224 260 203 326 20 934 10,30
Contraventions 650 000 630 000 20 000 3,17
Intérêts et pénalités 1 425 500 745 500 680 000 91,21
Autres 731 825 829 735 (97 910) -11,80
Affectations 377 124 500 724 (123 600) -24,68

Répartition des dépenses

Les principales variations dans les dépenses s'expliquent par :

  • Subventions aux organismes et partenariats : Transfert du budget pour la gratuité du transport en commun pour les aînés à faible revenu.
  • Urbanisme : Ajout d’un poste de chef de division des permis et de l’inspection et d’honoraires professionnels pour la mise en œuvre du plan d’urbanisme (financement de 125K$ provenant de l’excédent de fonctionnement affecté).
  • Services administratifs : Transfert provenant de la division des ressources humaines.
  • Informatique : Intégration de l’équipe complète du service des TI dans le budget et amélioration du niveau de service par rapport à ce qui était offert par la ville de Brossard.
  • Greffe, élections et assurances : Projet de numérisation des archives (financement de 150K$ provenant de l’excédent de
    fonctionnement affecté).
  • Finances et dépenses communes : Transfert d’un employé administratif provenant des travaux publics.
  • Travaux publics – Voirie : Bonification du nombre de semaines de travail pour les cols bleus temporaires et transfert de contrats provenant de l’aqueduc et égouts.
  • Travaux publics – Bâtiments : Conversion d’un poste col bleu à titre de préposé aux bâtiments et bonification au niveau de l’entretien et réparation.
  • Travaux publics – Mécanique : Hausse généralisée de l’entretien et réparation du matériel roulant (carburant, pièces et accessoires, etc.).
  • Environnement, matières résiduelles et foresterie : Bonification du budget de l’environnement principalement au niveau des services techniques et bonification du budget de foresterie pour assurer l’entretien de la canopée urbaine notamment suite au projet de plantation des 10 000 arbres.
  • Aquatique et jeunesse : Augmentation correspondante des revenus provenant de l’aquatique et des camps de jour.
  • Bibliothèque, arts et culture : Bonification découlant de la nouvelle entente de développement culturel avec le ministère de la Culture et des Communications.
  • Contributions de l’employeur : Augmentation découlant de la hausse de la masse salariale.
  • Paiement comptant progressif : Augmentation prévue par règlement de 250K$/année jusqu’à atteindre 4M$ en 2024.
  • Service de la dette : Remboursement de la dette en fonction des échéanciers de paiement du ministère des Finances et remboursement du fonds de roulement selon les termes prévus aux résolutions du conseil municipal.

Budget 2024 en $ Budget 2023 en $ Différence en $ Différence en %
Conseil municipal 380 204 381 105 (901) -0,24
Subventions aux organismes et partenariats 70 000 105 000 (35 000) -33,33
Direction générale 367 165 357 745 9 420 2,63
Urbanisme 1 200 869 790 028 410 841 52,00
Services administratifs (ressources humaines, communications et informatique) 2 918 535 2 507 073 411 462 16,41
Greffe et approvisionnements 1 754 204 1 565 599 188 605 12,05
Finances et dépenses communes 1 153 510 1 014 247 139 263 13,73
Travaux publics, génie et environnement 14 724 238 13 645 886 1 078 352 7,90
Culture et loisirs 4 554 326 4 138 106 416 220 10,06
Contributions de l'employeur 3 766 088 3 410 035 356 053 10,44
Paiement comptant progressif 4 000 000 3 750 000 250 000 6,67
Service de la dette 7 344 072 6 782 394 561 678 8,28
Quote-part - Agglomération de Longueuil 27 290 004 26 312 122 977 882 3,72
Quote-part - Communauté métropolitaine de Montréal 713 797 676 676 37 121 5,49

Rapports financiers

Quatre fois l’an, soit en mars, en juin, en septembre et en décembre, des rapports sur les états financiers de la Ville sont préparés dans une volonté de transparence envers les citoyens. Ces rapports sont présentés et bien expliqués lors d’une séance du conseil municipal. Pour le rapport de décembre, référez-vous au rapport des états financiers de l’exercice annuel .

Chaque année, la Ville de Saint-Lambert dresse le rapport financier de son exercice, qui s'étend du 1er janvier au 31 décembre. Il est déposé au conseil municipal en séance publique dès la fin du travail de vérification.

Ce rapport présente les détails financiers concernant la municipalité, entre autres :

  • les actifs
  • les passifs
  • les revenus
  • les charges d'opération
  • les dépenses et revenus liés aux acquisitions d'immobilisations

Le rapport financier doit répondre aux normes de présentation de l’information financière municipale du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).

Donnez-nous votre avis