Budget

À la séance du 6 décembre 2021, le conseil municipal a adopté le budget 2022. Vous pouvez revoir la séance ou consulter la présentation diffusée lors de cette soirée.

Ce budget est orienté vers l’engagement du conseil municipal à veiller à une gestion serrée des finances municipales et à dispenser des services de qualité au meilleur coût possible. Il a également été élaboré en respect des orientations suivantes :

  • limiter l’augmentation de la masse salariale à l’inflation ;
  • limiter l’augmentation des dépenses aux augmentations prévues dans les ententes contractuelles et l’inflation ;
  • limiter l’augmentation du compte de taxes pour les services locaux à l’inflation et taxer pleinement la hausse des quotes-parts.

Ce budget, qui s’établit à 61 533 289 $, comprend toutes les taxes foncières générales pour les services de Saint-Lambert, de l’agglomération de Longueuil et de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

La Ville de Saint-Lambert, tout comme les municipalités liées, perçoit la taxe pour les services d'agglomération qu'elle verse ensuite sous forme de quote-part à l'agglomération de Longueuil. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de la Ville de Longueuil.

Faits saillants

Grâce à une gestion rigoureuse des dépenses locales, la hausse du compte de taxes pour les services locaux se limite à 4,36 %, sous l’inflation. La quote-part de l’agglomération de Longueuil entraîne, quant à elle, une hausse représentant 11,35 % sur laquelle notre Ville n’a aucun contrôle. Ainsi, le taux de taxation globale s’élève à 7,9 % pour la maison moyenne en 2022.

Pour les résidences, cela se traduit par un taux de taxation qui se situe à 0,8397 $ du 100 $ d’évaluation, alors qu’il était de 1,0021 $ en 2021. La charge fiscale pour la maison moyenne unifamiliale évaluée à 823 292 $ augmentera donc de 506 $ pour l’année 2022.

Le budget 2022 propose la reconduction ainsi que l'ajout de certains services :

  • Maintien de la gratuité des plateaux sportifs aux organismes dont l’offre de service s’adresse aux jeunes ;
  • Maintien de la gratuité du transport en commun pour les aînés à faible revenu en offrant des titres mensuels « Accès 65 Hors Pointe » ;
  • Projet-pilote des alertes de déneigement pour le stationnement sur rue durant la nuit ;
  • Bonification des investissements dans la plantation d’arbres de l’ordre de 100 000 $ financés par l’augmentation des compensations pour les piscines résidentielles ;
  • Augmentation des heures d’ouverture à la bibliothèque, à la hauteur d’un budget de 50 000 $ ;
  • Ouverture de l’aréna durant l’été, ce qui engendra des revenus supplémentaires nets estimés à 23 000 $.

Le budget 2022 prévoit notamment les modifications suivantes à l'offre de services :

  • Le conseil municipal reverra l’enveloppe budgétaire reliée aux subventions aux organismes et aux partenaires afin de tenir compte de leur mission, du nombre de leurs usagers ou bénéficiaires et de leur situation financière. Ainsi, l’entente de parrainage au bénéfice de la Corporation de développement économique (CDE) de Saint-Lambert ne sera pas renouvelée au-delà du 31 décembre 2021.
  • Par souci environnemental et économique, le programme Loisirs à la carte ne sera plus imprimé. De plus, le magazine municipal Vivre Saint-Lambert deviendra une publication saisonnière, passant de 6 à 4 parutions annuellement.

Investissements

Le contrôle de l’évolution de la dette est le principal défi que le conseil municipal a à faire face au niveau budgétaire. Des investissements importants sont essentiels pour poursuivre le rattrapage du déficit d’entretien des infrastructures municipales afin d’assurer une qualité de service aux citoyens. Consultez le programme triennal d'immobilisation pour connaître les projets planifiés pour cette année.

Répartition des revenus

Les principales variations dans les revenus s'expliquent par :

  • Tarification de l’eau : Augmentation d’environ 100 000 $ provenant de l’augmentation de la compensation pour la fourniture de l’eau pour une piscine.
  • Tenant lieu de taxes : Refonte des compensations tenant lieu de taxes par le MAMH applicable dès le 1er janvier 2022.
  • Droits de mutation : Basés sur l’historique des 5 dernières années et adoption en janvier 2020 d’une modification au règlement prévoyant un taux de 3 % pour toute tranche de la base d’imposition qui excède 500 000 $.
  • Subventions : Le remboursement de capital doit être présenté en réduction du service de la dette et le remboursement d’intérêts est présenté comme subvention.
  • Loisirs, sports et vie communautaire : Revenus supplémentaires estimés à un peu plus de 50 000 $ suite à l’ouverture de l’aréna à l’année.
  • Bibliothèque, arts et culture : Augmentation de la contribution provenant du ministère de la Culture et des Communications basée sur les dépenses prévues.
  • Autres revenus : Diminution de 650 000 $ provenant de la contribution du surplus libre et diminution de 183 500 $ provenant de la réserve financière pour élections.

Budget 2022 en $ Budget 2021 en $ Différence en $ Différence en %
Programme comptant progressif 3 500 000 3 250 000 250 000 7,69
Services locaux 20 269 039 19 071 129 1 197 910 6,28
Services d'agglomération 25 337 980 23 964 083 1 373 897 5,73
CMM 639 908 636 860 3 048 0,48
Taxes de secteur 88 000 88 544 -544 -0,61
Tarification de l'eau 377 950 268 790 109 160 40,61
Tenant lieu de taxes 1 511 600 1 343 309 168 291 12,53
Droits de mutation 4 250 000 4 000 000 250 000 6,25
Contraventions 625 000 625 000 0 0
Travaux publics, génie, urbanisme et environnement 429 488 406 494 22 994 5,66
Subventions 1 800 414 1 824 461 -24 047 -1,32
Loisirs, sports et vie communautaire 404 700 315 700 89 000 28,19
Aquatique et jeunesse 739 084 742 421 -3 337 -0,45
Bibliothèque, arts et culture 146 093 82 842 63 251 76,35
Intérêts et pénalités 358 000 382 281 -24 281 -6,35
Vente d'actifs 100 000 100 000 0 0
Locations 141 600 133 500 8 100 6,07
Autres 814 433 1 639 799 -825 366 -50,33

Répartition des dépenses

Les principales variations dans les dépenses s'expliquent par :

  • Conseil municipal : Augmentation principalement attribuable à la webdiffusion des séances du conseil.
  • Subventions aux organismes et partenariats : Revue complète de cette enveloppe budgétaire par le conseil municipal (en cours).
  • Direction générale : Transfert du budget dans les directions.
  • Ressources humaines et communications : Augmentation principalement attribuable aux honoraires professionnels et au budget de formation des employés.
  • Greffe et approvisionnements : Augmentation principalement attribuable aux honoraires professionnels et aux assurances.
  • Finances et informatique : Augmentation principalement attribuable à la hausse significative des coûts lors du renouvellement des contrats informatiques.
  • Génie, urbanisme et environnement : les frais du service du génie ne sont plus entièrement capitalisés, diminution de la collecte des déchets pour les multilogements, mais implantation de la collecte des matières organiques pour les multilogements et les industries, commerces et institutions (ICI) ainsi que bonification au niveau de la foresterie, dont 100 000 $ pour la plantation d’arbres financée par l’augmentation de la compensation pour piscine.
  • Travaux publics : Augmentation au niveau du déneigement pour tenir compte des frais en lien avec le stationnement sur rue de nuit pour l’hiver et l’automne 2022 et augmentation au niveau de l’entretien des bâtiments pour tenir compte du retour à un niveau d’activité standard et de l’ouverture de l’aréna à l’année.
  • Culture et loisirs : Augmentation au niveau de l’administration pour l’application des mesures sanitaires, augmentation au niveau de la bibliothèque pour tenir compte de la bonification des heures d’ouverture ainsi que augmentation au niveau des arts et de la culture pour l’organisation d’activités et pour tenir compte de l’Entente de développement culturel 2021-2023.
  • Contributions de l’employeur : Diminution principalement attribuable au régime de retraite suite au bon rendement de la caisse de retraite.
  • Paiement comptant progressif : Augmentation prévue par règlement de 250 000 $/année jusqu’à atteindre 4 000 000 $.
  • Service de la dette : Diminution en lien avec le fait qu’il n’y a eu aucune nouvelle émission en 2021 puisque l’emprunt pour certains projets réalisés a été fait d’avance en 2020. De plus, les dettes sont refinancées à un taux favorable.

Budget 2022 en $ Budget 2021 en $ Différence en $ Différence en %
Conseil municipal 386 782 345 402 41 380 11,98
Subventions aux organismes et partenariats 105 000 600 000 -495 000 -82,5
Direction générale 325 926 368 604 -42 678 -11,58
Ressources humaines et communications 1 037 310 923 535 113 775 12,32
Greffe et approvisionnements 1 526 183 1 353 046 173 137 12,80
Finances et informatique 1 966 546 1 572 986 393 560 25,02
Génie, urbanisme et environnement 3 629 381 2 982 218 647 163 21,7
Travaux publics 9 302 842 8 644 551 658 291 7,62
Culture et loisirs 3 946 439 3 630 946 315 493 8,69
Contributions de l'employeur 2 990 495 3 088 814 -98 319 -3,18
Paiement comptant progressif 3 500 000 3 250 000 250 000 7,69
Service de la dette 6 838 497 7 514 168 -675 671 -8,99
Quotes-parts - Agglomération de Longueuil 25 337 980 23 964 083 1 373 897 5,73
Quotes-parts - Communauté métropolitaine de Montréal 639 908 636 860 3 048 0,48

Rapports financiers

Quatre fois l’an, soit en mars, en juin, en septembre et en décembre, des rapports sur les états financiers de la Ville sont préparés dans une volonté de transparence envers les citoyens. Ces rapports sont présentés et bien expliqués lors d’une séance du conseil municipal. Pour le rapport de décembre, référez-vous au rapport des états financiers de l’exercice annuel .

Conformément à la Loi sur les cités et villes, le maire Pierre Brodeur a fait rapport à la séance du 14 juin 2021 des faits saillants du rapport financier de la Ville de Saint-Lambert au 31 décembre 2020 et du rapport du vérificateur externe :

« En premier lieu, je tiens à souligner que le vérificateur externe a émis une opinion sans réserve sur le rapport financier 2020 et sur le taux global de taxation réel pour 2020, qui est de 1,0153 $ par 100 $ d’évaluation.

L’excédent de fonctionnement à des fins fiscales s’élève à 2 569 036 $ au 31 décembre 2020. Cet important surplus, malgré le contexte de la pandémie, provient principalement des droits de mutation qui sont plus élevés que prévus (+2,7 M$) et de l’aide financière non récurrente pour la COVID-19 de 2 545 041 $ pour les exercices financiers 2020 et 2021 qui devait entièrement être comptabilisée en 2020 selon les normes comptables.

Puisqu’un important surplus était anticipé, nous avons pris des actions concrètes afin de faire bénéficier les citoyens d’une économie sur leur compte de taxes pour les années à venir. Ainsi, le fonds de roulement a été remboursé par anticipation (-3,3 M$), ce qui représente une économie moyenne annuelle de près de 300 000 $ pour les 10 prochaines années.

La dette brute a augmenté de près de 11 M$ passant de 88 196 000 $ à 99 326 000 $, principalement pour le financement des travaux du projet Riverside. La dette nette s’élève à 73 560 510 $, ce qui signifie que 25 765 490$ est subventionné par le gouvernement du Québec.

Au 31 décembre 2020, la Ville a un excédent de fonctionnement non affecté de 3 222 184 $ ainsi qu’un excédent de fonctionnement affecté de 1 085 662 $. Les réserves financières et les fonds réservés totalisent 4 769 503 $.

En conclusion, malgré le contexte de la pandémie, la Ville de Saint-Lambert a réussi à se maintenir au niveau financier. Cependant, les enjeux budgétaires demeurent pour les années à venir, puisque la quote-part de l’agglomération de Longueuil continue d’exercer une pression de plus en plus grande sur les finances de la municipalité. De plus, des défis importants attendent la Ville, entre autres, au chapitre des bâtiments municipaux. »

Chaque année, la Ville de Saint-Lambert dresse le rapport financier de son exercice, qui s'étend du 1er janvier au 31 décembre. Il est déposé au conseil municipal en séance publique dès la fin du travail de vérification.

Ce rapport présente les détails financiers concernant la municipalité, entre autres :

  • les actifs
  • les passifs
  • les revenus
  • les charges d'opération
  • les dépenses et revenus liés aux acquisitions d'immobilisations

Le rapport financier doit répondre aux normes de présentation de l’information financière municipale du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).

Donnez-nous votre avis