Le mode accessibilité augmente les contrastes pour les personnes ayant des difficultés visuelles.


Modernisation du réseau d’éclairage public

Dès la mi-août, la Ville de Saint-Lambert procédera au remplacement des luminaires de 1 320 lampadaires de type cobra sur son territoire pour les convertir à la technologie DEL. L'éclairage sera de 3000 K, un blanc chaud confortable à l’œil. Ce changement s’inscrit dans une démarche de saine gestion énergétique et constitue une initiative notable pour le développement intelligent et durable de la municipalité.

En effet, ces nouveaux luminaires au DEL auront l’avantage d’offrir :

  1. Une meilleure visibilité de la chaussée, puisque sa lumière douce et chaude permet de mieux percevoir les couleurs et les formes
  2. Une technologie écoénergétique et cinq fois plus durable qu’une ampoule au sodium traditionnelle 
  3. Des économies d’énergie pouvant atteindre jusqu’à 70 %
  4. Une protection du ciel étoilé par son éclairage directionnel qui réduit au maximum la pollution lumineuse
  5. Une gestion intelligente de l’éclairage en temps réel pour un meilleur contrôle et une augmentation de la durée de vie de l’équipement

Comme de nombreuses villes au Québec, Saint-Lambert se joint au programme de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) , en partenariat avec l'entreprise de services écoénergétiques Énergère, afin de bénéficier de conditions préférentielles pour la réalisation de son projet de modernisation du réseau d’éclairage de rues. Le site https://lumieresurlequebec.ca vous permet d’en savoir plus sur les avantages de ce projet et de consulter l'état d'avancement de manière simultanée.

Pourquoi réaliser ce projet de modernisation des lampadaires?

L’objectif de ce projet est de doter la municipalité d’un éclairage public efficace, sécuritaire et plus respectueux de l’environnement. Ainsi, il contribuera à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens par un meilleur éclairage plus uniformisé, confortable pour les yeux et adapté en fonction de la configuration des rues.

De plus, ces nouveaux lampadaires seront dotés d’un système de gestion intelligente de l’éclairage (SGIE), une infrastructure de communication sans fil permettant leur surveillance et leur gestion à distance.

Quelle est l’utilité d’un système de gestion intelligente de l’éclairage (SGIE)?

Le système de gestion intelligente de l’éclairage (SGIE)  offre une gestion efficiente et regroupée de ces équipements en permettant de :

  • Optimiser la planification de l’entretien du réseau
  • Intervenir rapidement lors de défectuosité
  • Connaître la consommation utilisée et la durée de vie résiduelle des luminaires
  • Modifier les niveaux d’éclairages à distance
  • Économie additionnelle d’énergie et de CO2 

Quel est l’avantage concret pour la ville d’aller de l’avant avec ce projet?

L’instauration de ce projet garantira des économies d’énergie et d’entretien importantes pour la municipalité. Au-delà des économies directes liées à la consommation d’électricité, ce système permettra à l’équipe municipale de gérer plus facilement le réseau, d’effectuer moins de déplacement et d’économiser du temps d’entretien grâce à sa longue durée de vie. 

Est-ce que le niveau d’éclairage sera le même?

Ce projet s’inscrit dans une démarche de développement durable, puisqu’il permet de réduire la consommation en évitant de suréclairés les rues. Ainsi, la Ville peut ajuster le niveau d’éclairage en fonctions des besoins pour assurer la sécurité et le confort, tout en étant conforme à la norme d’éclairage RP-8. Par exemple, durant la nuit, lorsque les rues sont plus calmes et que la circulation est presque nulle, l’intensité pourrait être réduite pour assurer encore davantage de quiétude dans le quartier.

De plus, ce projet et ces équipements sont certifiés « ciel noir » par l’International Dark-Sky Association. Ces lampadaires réduisent au maximum la pollution lumineuse émise.

Est-ce que la lumière DEL comporte des risques pour la santé?

Les luminaires DEL utilisés dans le cadre du programme FQM sont en 3 000 K et possèdent par conséquent beaucoup moins de lumière bleue que les ampoules domestiques (fluorescente, halogène) qu’un particulier possède chez lui ou même que la lumière naturelle du jour.  

Niveaux de lumière

En décembre 2016, la Direction régionale de santé publique a effectué, en collaboration avec l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), a confirmé qu’il n’y a aucun risque sur la santé associée à l’éclairage de rue au DEL. Son rapport fait notamment état des éléments suivants :

  • L’installation de luminaires de rue aux DEL à 4 000 K n’entraîne qu’une très faible augmentation de l’exposition des citoyens à la lumière bleue, en comparaison aux luminaires au sodium haute pression (HPS) actuellement en place. La Ville de Saint-Lambert installe du 3 000 K.
  • Les personnes sont davantage exposées à la lumière bleue dans leur domicile, car les lumières intérieures (halogènes, fluo compactes, DEL, etc.) émettent au moins trois fois plus de lumière bleue que les luminaires de rue aux DEL à 4 000 K.
  • Les personnes passent généralement plus de temps dans leur domicile le soir et la nuit qu’à l’extérieur sous les luminaires de rue.
  • De plus, aucune étude scientifique n’a démontré de relation de cause à effet entre l’exposition à la lumière bleue la nuit et des problèmes de santé.
Actualités

2020-03-18 - Fin des travaux 
La Ville est fière d’annoncer que les travaux sont maintenant complétés sur la totalité des 1320 lampadaires de la municipalité. Grâce au système de gestion intelligente des têtes de lampadaires, la Ville est d’ailleurs en mesure de réduire l’intensité de l’éclairage de 40 % entre 22 h et 6 h, entraînant une réduction de la même ampleur de sa consommation énergétique. Cette mesure sera appliquée à compter du 18 mars. 

2019-09-26 - Mise à jour sur l’avancement des travaux
En août dernier, la Ville de Saint-Lambert a entrepris un projet visant la modernisation de 1 335 lampadaires vers la technologie aux diodes électroluminescentes (DEL) et l’intégration d’un système de gestion intelligente de l’éclairage (SGIE) sur son territoire.

Les travaux vont bon train et l’entrepreneur est même en avance sur son échéancier puisque 79 % des lampadaires ont déjà été convertis et les autres le seront d’ici à la mi-octobre. La finalisation des travaux sera réalisée par la suite, au début du mois de décembre. Pour suivre l’avancement de la conversion, visitez le https://lumieresurlequebec.ca/.