Le mode accessibilité augmente les contrastes pour les personnes ayant des difficultés visuelles.


C’est la fin des frais de retard pour les usagers de la bibliothèque de Saint-Lambert!

Vendredi 27 Novembre 2020

La Ville de Saint-Lambert est très fière d’annoncer l’abolition définitive des frais de retard à la bibliothèque. 

L’objectif de cette mesure est de favoriser un meilleur accès à la culture. En effet, selon l’Association des bibliothèques publiques, les frais de retard peuvent constituer une barrière économique à la fréquentation des bibliothèques, notamment pour les citoyens les plus démunis et les familles. 

Ces frais peuvent par exemple devenir rapidement élevés pour une famille qui accumule un retard de quelques jours seulement. Plutôt que d’encourager le retour des documents, ces frais peuvent tout simplement inciter certains usagers à cesser de fréquenter la bibliothèque. Ils se privent alors de l’ensemble des ressources et des services qui y sont offerts.

« La bibliothèque se veut d’abord et avant tout un lieu accueillant et accessible à tous. Nous voulons que l’ensemble de la population puisse la fréquenter pour s’éduquer, lire et se divertir. En abolissant les frais de retard, nous retirons l’une des barrières qui limitent l’accès à l’apprentissage et à la culture » a mentionné le maire Pierre Brodeur.

Cette nouvelle mesure permettra également de réduire les tâches administratives liées à la perception des frais qui peuvent devenir plus importantes que les frais eux-mêmes et de favoriser les bonnes relations entre les employés et les usagers. 

Malgré l’absence de frais de retard, les usagers sont invités à respecter les échéances de leurs documents afin d’assurer leur accessibilité à l’ensemble des abonnés. Ainsi, les avis de retard continueront à être envoyés lorsque les documents ne seront pas remis dans les délais demandés. Après deux avis, ils sont considérés comme perdus. Les frais pour les documents perdus ou abîmés seront d’ailleurs maintenus. 

Un mouvement international

Cette mesure s’inscrit dans le cadre du mouvement international « Fine Free Library » qui démontre les avantages de l’abolition permanente des frais de retard. Au Québec, déjà 16% des bibliothèques publiques ont emboité le pas à ce mouvement. Pour en savoir plus : https://endlibraryfines.info/