Le mode accessibilité augmente les contrastes pour les personnes ayant des difficultés visuelles.


Budget 2021 de Saint-Lambert : une hausse de taxe limitée à 1,35 %

Mardi 15 Décembre 2020

Le maire de Saint-Lambert, Pierre Brodeur, présentait le 14 décembre en séance extraordinaire le budget de la Ville de Saint-Lambert pour l’année 2021. Ce budget, qui s’établit à 58 875 213 $, comprend toutes les taxes foncières générales pour les services de Saint-Lambert, de l’agglomération de Longueuil et de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

« Nous aurions vraiment aimé annoncer un gel du compte de taxes en 2021. Or, compte tenu d’une hausse de 4,75 % de la quote-part de l’agglomération de Longueuil, c’est tout simplement impossible. Pour y arriver, il aurait fallu couper dans nos services ou en réduire la qualité. Dans ces conditions difficiles, nous sommes fiers de vous présenter ce budget responsable qui respecte votre capacité de payer, avec une hausse de taxation limitée au minimum », a précisé le maire Pierre Brodeur.

Grâce à une gestion rigoureuse des dépenses locales, la hausse de la taxation se limite à seulement 1,35 %. En effet, le taux de taxation pour les services locaux a été gelé pour 2021. La hausse est entièrement attribuable à l’augmentation de 4,75 % de la quote-part pour les services d’agglomération.

Pour les résidences, cela se traduit par un taux de la taxe qui se situe à 1,0021 $ du 100 $ d’évaluation, alors qu’il était de 0,9888 $ en 2020. La charge fiscale pour la maison moyenne unifamiliale évaluée à 639 344 $ et dont la valeur est stable augmentera donc de 85 $ pour l’année 2021.

Enjeu budgétaire majeur

Pour le maire, l'un des principaux enjeux concernant le budget constitue le calcul de la quote-part d’agglomération.

« Le budget 2021 a représenté un défi encore plus grand qu’à l’habitude, compte tenu du déséquilibre fiscal de Saint-Lambert au sein de l’agglomération. La formule de calcul en place a pour effet de taxer davantage les villes qui ont une forte proportion de leur assiette fiscale provenant du secteur résidentiel, ce qui est le cas de Saint-Lambert. Avec ce calcul, Saint-Lambert se retrouve à payer environ 1,5 fois plus cher ses services d’agglomération comparativement aux autres villes. Ainsi, le propriétaire d’une maison lambertoise typique paye 3 062 $, alors qu’en moyenne, les autres résidents de l’agglomération payent 2 041 $ pour les mêmes services1. C’est ce déséquilibre que nous contestons », a affirmé M. Brodeur.

Pour le maire, ce dossier constitue un enjeu important qu’il continuera à défendre, comme il l’a expliqué : « Jusqu’à présent, nos demandes pour réévaluer ce calcul n’ont donné aucun résultat. Toutefois, la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, se montre ouverte à discuter de la fiscalité de l’agglomération. Malheureusement, les autres villes liées sont réticentes devant l’impact à la hausse que ce changement pourrait avoir sur leurs propres comptes de taxes, dont elles réussissent à geler l’augmentation l’an prochain. Nous continuerons néanmoins nos représentations, car nous croyons fermement qu’il est possible d’arriver à une situation équitable pour tous ».

Grandes orientations

Ce budget est orienté vers l’engagement du conseil municipal à veiller à une gestion serrée des finances municipales et à dispenser des services de qualité au meilleur coût possible. Il a également été élaboré en respect des orientations suivantes :

  • contrôle de la masse salariale;
  • aucune augmentation des budgets des directions administratives pour les dépenses à récurrence variable;
  • aucune augmentation du compte de taxes pour les dépenses locales.

Nouveautés

Le budget 2021 en est un de continuité axé sur une offre de service de qualité, tout en tenant compte des impacts de la COVID-19. Ainsi, certaines mesures seront reconduites encore une fois en 2021 :

  • Gratuité des plateaux sportifs aux organismes dont l’offre de service s’adresse aux jeunes afin de promouvoir l’exercice physique comme saine habitude de vie;
  • Gratuité du transport en commun pour les aînés à faible revenu en offrant des titres mensuels « Accès 65 Hors Pointe »;
  • Maintien des investissements pour la plantation d’arbres.

Néanmoins, le conseil municipal a décidé d’introduire de nouvelles mesures :

  • Ajout d’un conseiller en urbanisme et d’un technicien en génie municipal pour la gestion de l’eau ;
  • Mise à jour de la politique et des processus de déneigement pour permettre le stationnement sur rue de nuit durant l’hiver dès l’automne 2021.

« Nous sommes heureux de pouvoir poursuivre l’ensemble des mesures que vous appréciez, tout en accédant dès l’automne à la demande de plusieurs d’entre vous qui est d’instaurer un système d’alerte pour le déneigement pour vous permettre de stationner sur la rue de nuit durant l’hiver », a déclaré M. Brodeur.

Investissements

Le contrôle de l’évolution de la dette est le principal défi que le conseil municipal a à faire face au niveau budgétaire. Des investissements importants sont essentiels pour poursuivre le rattrapage du déficit d’entretien des infrastructures municipales afin d’assurer une qualité de service aux citoyens.

 « Le maintien de la santé financière de notre ville dépend de notre capacité à prendre des décisions qui tiennent compte des ressources limitées. Une saine gestion des finances implique un juste équilibre en les priorités municipales et les ressources financières disponibles de façon à ce que le fardeau des générations futurs n’augmentent pas davantage. Cet enjeu demeure au cœur de nos préoccupations lors de l’exercice budgétaire annuel », a expliqué le maire.       

Remerciements

« Je remercie les membres du conseil municipal pour leur travail colossal ainsi que l’ensemble de l’administration municipale pour leur collaboration et leur soutien tout au long du processus », a conclu M. Brodeur. 



1 Ces données sont basées sur la valeur de la maison moyenne à Saint-Lambert en 2020.