Back to news

Saint-Lambert Mayor and the municipal council looks back after a year in office

Published on 11 Nov. 2022

English version coming soon.

Chers concitoyens,
Chères concitoyennes,

Voilà déjà un an que votre conseil municipal est élu!

Permettez-moi de partager avec vous ce que nous avons réalisé en cette première année de mandat :

  • Avant tout, nous avons rétabli le respect et la bonne entente au sein du conseil. Les échanges entre élus et avec nos fonctionnaires sont cordiaux. Les divergences d’opinions sont permises, sans que cela entraîne de heurts ni de litiges.

En début d’année, l’embauche d’un directeur général expérimenté et très connaissant en affaires municipales, M. Jasmin Savard, permet également de faire progresser nos dossiers avec rigueur et stratégie.

  • Nous avons communiqué avec transparence la situation financière précaire dans laquelle Saint-Lambert se trouve et qui est principalement attribuable à deux facteurs :
  • la formule de partage des dépenses de l’agglomération de Longueuil, qui discrimine notre ville depuis 2007 en ce qu’elle ne tient pas compte de la quasi-absence d’activités industrielles au sein de notre ville; et
  • le fait que notre ville est enclavée, ce qui rend impossibles les initiatives d’envergure pour la développer et pour accroître nos revenus de manière significative, comme les autres villes de l’agglomération ont pu le faire ou s’apprêtent à faire.

Pour assurer la pérennité de Saint-Lambert, nous avons fait des démarches au sein de l’agglomération, mais en vain : les quatre autres villes ne souhaitent pas modifier l’arrangement fiscal qui nous lie puisque cela leur coûterait plus cher. Nous continuerons toutefois nos efforts auprès du gouvernement nouvellement élu à Québec.

  • Nous avons adopté une refonte de nos règlements d’urbanisme pour les adapter aux besoins de notre communauté, pour refléter nos préoccupations en matière environnementale et pour permettre un certain développement, sur les quelques terrains de la ville qui se prêtent encore à cette fin. Cet exercice s’est conclu après plusieurs séances de consultations publiques au cours desquelles un grand nombre de concitoyens ont exprimé leurs opinions, dont nous avons en très grande partie tenu compte. La Commission municipale du Québec a par ailleurs émis le 4 novembre dernier un avis favorable sur les nouveaux règlements proposés.
  • D’un point de vue environnemental, nous avons témoigné du consensus qui règne au conseil quant à l’urgence de protéger notre canopée exceptionnelle, de préserver nos espaces verts et de promouvoir la mobilité durable. Ainsi, nous avons :
    • fait planter près de 7 000 arbres au cours de l’été 2022, un record pour notre ville;
    • demandé une subvention fédérale pour financer la plantation de 10 000 arbres. D’ailleurs, nous recevons des signaux positifs quant à l’acceptation éventuelle de notre demande;
    • resserré nos règlements pour interdire la coupe d’arbres dont le diamètre est de 15 cm ou plus lorsqu’il s’agit de faire place à une construction (maison, stationnement, cabanon, etc.);
    • permis l’établissement de résidences bigénérationnelles et de minimaisons sur les terrains résidentiels;
    • exprimé haut et fort notre position contre le développement de l’aéroport de Saint-Hubert lors des consultations publiques à ce sujet;
    • entrepris de faire déneiger la piste cyclable de la rue Riverside.
  • Concernant nos infrastructures de sports et de loisirs, nous avons augmenté les heures d’ouverture de la bibliothèque municipale, ouvert l’aréna en été, amélioré les équipements et remplacé des structures de jeux vétustes dans plusieurs parcs.
  • Par ailleurs, nous avons modifié le règlement sur la composition du Comité consultatif d’urbanisme et y avons ensuite nommé de nouveaux membres.

Si nous sommes fiers de ce que nous avons pu accomplir malgré le contexte difficile, il demeure que d’immenses défis nous attendent :

  • Notre hôtel de ville est fermé pour cause d’insalubrité depuis le 31 mars. Nous étudions la situation d’un point de vue technique et devrons convenir d’un plan de rénovation ou de reconstruction, selon les résultats.
  • Nous souhaitons améliorer les communications entre le conseil et les citoyens. Pour ce faire, nous devrons identifier des moyens, outre les séances publiques du conseil et les médias sociaux, pour transmettre des nouvelles, fournir des mises à jour sur les dossiers et mieux expliquer nos décisions.
  • Nous devons, tous ensemble, réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Les médias nous rappellent chaque jour l’urgence de changer notre façon de nous déplacer et de consommer. Notre communauté a toujours été exemplaire quant à ses habitudes de vie, que ce soit en regard de l’éducation, des sports, de la culture, des jardins et des parcs ainsi que de l’importance du civisme. Ce leadership doit se poursuivre plus que jamais et se traduire par des gestes concrets dans notre ville, par chacun de nous.

Nous ne pouvons plaire à tous et à chacun, mais pouvons vous assurer que les décisions que nous prenons sont dans l’intérêt de la pérennité notre ville et dans vos intérêts en tant que citoyens. Nous aimons notre ville et ferons tout en notre pouvoir pour la garder.

Pour conclure, à l’approche des Fêtes et au nom du conseil municipal de Saint-Lambert, je vous souhaite de prendre une bonne pause, et d’avoir beaucoup de plaisir en famille et avec vos amis. Au plaisir de vous retrouver en 2023!

Pascale Mongrain

You can listen to the media interviews on this subject!

  • Associated categories :
  • Democratic life
Back to news

Tell us what you think