Le mode accessibilité augmente les contrastes pour les personnes ayant des difficultés visuelles.


Le budget 2019 de Saint-Lambert s’établit à 55,3 M$, avec une hausse de taxe à 1,63 %

Mardi 11 Décembre 2018

Le maire de Saint-Lambert, Pierre Brodeur, présentait le 10 décembre en séance extraordinaire le budget de la Ville de Saint-Lambert pour l’année 2019. Ce budget, qui s’établit à 55 266 289 $, comprend toutes les taxes foncières générales pour les services de Saint-Lambert, de l’agglomération de Longueuil et de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). 

«Nous sommes fiers de ce budget qui respecte la capacité de payer des citoyens avec une hausse de taxation limitée au minimum. Ce budget nous permettra de poursuivre les améliorations aux infrastructures, à maintenir le niveau de qualité de vie et à offrir des services à la hauteur des exigences des citoyens de Saint-Lambert, et ce, au meilleur coût possible », a précisé le maire Pierre Brodeur.

Grâce à une gestion rigoureuse des dépenses, la hausse de la taxation se limite à seulement 1,63 %. Pour les résidences, cela se traduit par un taux de la taxe qui se situe à 0,9704 $ du 100 $ d’évaluation, alors qu’il était de 1,0647 $ en 2018. Cette baisse s’explique principalement par le dépôt du rôle d’évaluation 2019-2021. La charge fiscale pour la maison moyenne unifamiliale évaluée à 634 925 $ augmentera donc de 99 $ pour l’année 2019. 

« Cette hausse de taxe est une moyenne, car la nouvelle évaluation aura une répercussion importante principalement pour les résidences unifamiliales. Leur nouvelle évaluation présente en effet une hausse moyenne de 11,51 % et parfois beaucoup plus élevée. L’agglomération de Longueuil en est consciente et c’est pourquoi elle offrira dès février la possibilité aux citoyens de rencontrer des évaluateurs pour comprendre en détail leur évaluation et demander des correctifs, le cas échéant », a poursuivi le maire.

Grandes orientations

Ce budget est orienté vers l’engagement du conseil municipal à veiller à une gestion serrée des finances municipales et à dispenser des services de qualité au meilleur coût possible. Il a également été élaboré en respect des orientations suivantes :

  • contrôle de la masse salariale;
  • augmentation des budgets des directions administratives limitée à 1 %;
  • augmentation du taux de taxation inférieure à 2 %.

Nouveautés

Le budget 2019 en est un de continuité axé sur une offre de service de qualité. Ainsi, les nouvelles mesures instaurées l’an passé seront reconduites :

  • Offrir la gratuité des plateaux sportifs aux organismes dont l’offre de service s’adresse aux jeunes afin de promouvoir l’exercice physique comme saine habitude de vie;
  • Maintenir la gratuité du transport en commun pour les aînés à faible revenu, mais en offrant des titres mensuels « Accès 65 Hors Pointe » au lieu de billets.

Néanmoins, le conseil municipal a décidé d’introduire de nouvelles mesures :

  • Instauration d’une collecte de matières organiques. La première phase commencera en mai 2019 pour les résidences unifamiliales et les immeubles de 8 logements ou moins ;
  • Hausse dans l’octroi des subventions aux organismes afin de les aider dans leur offre de service ;
  • Ajout d’une ressource aux communications afin de répondre aux demandes en nette progression et offrir un meilleur service aux citoyens.

« Nous sommes heureux de pouvoir bonifier notre offre de service sans nuire à l’équilibre budgétaire, tout particulièrement en ce qui a trait à la collecte des matières organiques qui est très attendue de nos concitoyens », a déclaré M. Brodeur.

Investissements

Le contrôle de l’évolution de la dette est le principal défi que le conseil municipal a à faire face au niveau budgétaire. Des investissements importants sont essentiels pour poursuivre le rattrapage du déficit d’entretien des infrastructures municipales afin d’assurer une qualité de service aux citoyens. 

« Avec des ressources limitées et sans réel potentiel de développement, nous avons le défi de concilier les priorités municipales avec les ressources financières disponibles, et ce, sans augmenter davantage le fardeau des générations futures. La santé financière de notre ville a été encore cette année au cœur de nos préoccupations pour ce présent budget et nous la garderons à l’esprit dans toutes nos décisions », a expliqué le maire.

Remerciements

« Je remercie les membres du conseil municipal pour leur travail colossal ainsi que l’ensemble de l’administration municipale pour leur collaboration et leur soutien tout au long du processus », a conclu M. Brodeur. 

Pour plus de détails sur le budget pour l'année 2019, visitez la page Budget.